Etant essentiellement une branche issue de la nouvelle technologie, le Digital Design se base sur l’utilisation des outils et services informatiques. Pour concevoir des produits digitaux, les designers numériques s’appuient sur plusieurs logiciels de travail. Ce sont des éléments basiques qui jouent un rôle majeur dans la conception numérique.

La Conception Assistée par Ordinateur (CAO)

Il y a plusieurs choix de logiciels de conception numérique. Présentés en deux ou trois dimensions, beaucoup sont téléchargeables et sous licences. En particulier, il y a le mode de conception CAO qui donne des guides pour les entreprises. Accompagnés par les logiciels, les concepteurs aboutissent à une création depuis leur ordinateur. L’utilisation de la CAO opère solidement dans la réduction des coûts. Pour les logiciels haut de gamme, il y a par exemple Cobalt d’Ashlar-Vellum, TurboCAD d’IMSI et VersaCAD d’Archway Systems. Les petites et moyennes entreprises ont également leurs parts vu qu’il existe également des logiciels de moyen de gamme comme Inventor, Solidedge, et Topsolid.

Les avantages des solutions haut de gamme

Les logiciels haut de gamme possèdent des unités de fonction très assimilées. Ils sont spécifiés respectivement à une filière précise. Il y a par exemple le logiciel « Ship Structure » de Catia, consacré particulièrement à la conception structurelle de bateaux en aluminium ou en acier. L’utilisation des logiciels haut de gamme permettent d’apporter des évolutions concrètes au niveau de la conception des produits. Cela accorde aussi un large gain de temps. A part cela, ces solutions sont très pratiques et les erreurs détectées sont corrigeables pendant même la phase de conception.

La simulation numérique

A part ces types de logiciel, il y a également la simulation numérique, proposée par plusieurs éditeurs généralistes comme Dassault Systèmes (Simulia), PTC (Creo Advanced Simulation) ou Siemens PLM Software (NX) for Simulation. Cela consiste essentiellement à effectuer des calculs de structure et à fabriquer des prototypes afin d’éviter les erreurs de conception. Le PLM est aussi un propagateur d’informations stratégiques efficace. Il relie les différents services au sein d’une société et entraîne une collaboration étroite entre eux. Le PLM envisage de persuader les clients à acheter des produits définis, en leur proposant à la fois des services après vente. Le PLM a plusieurs défis à rejoindre.

Articles similaires